LES BASES DE LA PHOTOGRAPHIE #2

Never Forever

 

La ligne est mince entre une photo qui est plutôt sympa et une photo qui est à couper le souffle !

  • Vous voulez améliorer vos photos de paysages?
  • Vous voulez monter d’un cran dans la photographie en général?

Si vous avez répondu oui à l’une de ces questions, vous allez aimer cet article. Nous allons examiner quelques lignes directrices de base sur la façon d’atteindre un niveau plus professionnel et ainsi obtenir les résultats que vous désirez.

LES BASES DE LA PHOTOGRAPHIE

1. LA PROFONDEUR DE CHAMP

La profondeur de champ est la zone de netteté entre le premier plan et l’arrière-plan. Elle désigne la zone de netteté autour de la distance de mise au point, et n’est pas répartie identiquement en avant et en arrière de cette valeur. C’est un élément important, un sujet complexe qu’il faut connaître et maîtriser pleinement. J’ai pu constater que beaucoup de photographes n’y prêtent que peu d’attention. La bonne nouvelle est que, même avec une notion de base, vous allez pouvoir améliorer vos images.

La profondeur de champ est fonction de quatre paramètres:

  1. l’ouverture du diaphragme
  2. la longueur focale de l’objectif
  3. la distance de mise au point
  4. le cercle de confusion de l’objectif

Plus le diaphragme est fermé, plus la profondeur de champ est importante. A l’inverse, plus le diaphragme est ouvert, plus la profondeur de champ est réduite et dans ce cas la mise au point doit être particulièrement soignée. A diaphragme égal, un objectif grand angle a une profondeur de champ plus importante qu’un objectif de plus longue focale. Enfin, plus le sujet est éloigné, plus la profondeur de champ est importante. A l’inverse, pour une prise de vue rapprochée, la profondeur de champ est réduite voire insuffisante.

Voici une approche simple pour comprendre la profondeur de champ:

  • La profondeur de champs est la zone qui sera nette sur vos photos par rapport au point sur lequel vous aller définir la netteté. Cette zone va varier en fonction du diaphragme que vous allez utiliser.
  • Un diaphragme de 16 ou 22 va vous donner une grande profondeur de champs, autrement dit une grande partie de votre image va être nette.
  • Au contraire une ouverture plus grande de l’ordre de 3,5 ou 2,8 va délimiter une zone de netteté très courte et concentrée de part et d’autre de votre mise au point initiale.

Exemple

  • F / 2,8 (seulement la zone autour du point focal sera nette)
  • F / 4
  • F / 5.6
  • F / 8 (souvent le meilleur rendu de l’optique)
  • F / 11
  • F / 16
  • F / 22
  • F / 32 (toute la scène sera nette)

Notez que certains objectifs ont des ouvertures plus grandes ou plus petites. La profondeur de champs varie aussi suivant la focale de l’objectif, pour résumer plus l’objectif est grand angle et plus il aura une profondeur de champs importante. A l’inverse un téléobjectif aura une profondeur de champ plus réduite. Pour la photographie de paysages, il est logique que vous souhaitiez utiliser une plus grande profondeur de champ. Pourquoi ne pas toujours utiliser f/22 pour la photographie de paysages? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse ici – la photographie est un processus créatif et vous avez la liberté de prendre des photos avec le résultat que vous souhaitez. Pour moi, j’ai trouvé par expérience que f/8 ou f/11 sont les meilleures diaphragmes pour faire du paysage. C’est aussi dans cette plage que les optiques sont les meilleures. Bien sûr les objectifs permettent d’aller jusqu’à f/22 voir f/32, des diaphragmes qui vous permettront d’être net sur l’ensemble de l’image. Bien entendu le fait de choisir une ouverture influence directement la vitesse de votre obturateur…

J’essaye de toujours faire ma mise au point non pas sur l’infini mais dans le premier tiers de l’image.

On entre ici dans le domaine pointu de l’hyper focale… En résumé, quand la mise au point est effectuée sur la distance hyperfocale, la profondeur de champ s’étend de la moitié de cette distance hyperfocale jusqu’à l’infini. Autrement dit, c’est la distance entre l’appareil photo et le début de la zone de netteté quand la mise au point est faite sur l’infini.

Il est temps de passer au conseil n°2

 

Forest Light

 

2. UTILISEZ UN TRÉPIED

Je sais… c’est la barbe à trimbaler et je dois me faire parfois violence pour l’emporter. Mais il faut que j’insiste !
Même par grand soleil il peut améliorer la qualité de vos images. Il est nécessaire que votre appareil reste aussi immobile que possible. Même avec votre appareil photo sur un trépied, le fait de presser sur le déclencheur peut provoquer une légère vibration qui va enlever de la netteté à votre photo. L’idéal est d’avoir une télécommande si le boîtier le permet. Sur la plupart des appareils photo reflex numérique, vous pouvez utiliser la fonction de blocage du miroir, pensez aussi à l’utiliser pour éliminer toutes vibrations. Une dernière pensée sur les trépieds. Choisissez-le robuste avec si possible une rotule équipée de 2 poignées de blocage (horizontale et verticale). Pour plus de commodité prenez aussi une petite plate-forme que vous laisserez vissée sous votre boîtier et qui vous permettra de rapidement positionner ou enlever votre appareil. Important aussi, le trépied vous aidera à obtenir une ligne d’horizon parfaitement horizontale. Rien de plus désagréable qu’un horizon qui penche.

 

Out Of The Silence

 

3. COMPOSITION

Comme avec la profondeur de champ, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise composition. Le but est d’atteindre l’aspect créatif que vous recherchez. Oubliez la règle des 2/3 – 1/3. Bousculez les règles et les habitudes !

Toutefois, j’ai personnellement quelques lignes directrices dans mes compositions:

  • Si possible, un premier plan qui est intéressant et permet de raconter l’histoire.
  • Dans la plupart des cas, lorsque l’horizon est présent dans l’image d’un paysage, je vais privilégier le sol ou le ciel (en général le ciel car j’adore les nuages). Je trouve que le résultat est plus spectaculaire, mais tout dépend de la scène.
  • Certaines de mes photos de paysage préférées sont celles qui permettent à l’œil de suivre un chemin, comme une clôture, un ruisseau, ou une route qui promène le regard d’une zone de la photo à une autre.
  • Changer le point de vue que vous utilisez pour prendre une photo peut souvent faire la différence dans la composition de l’image. Regardez autour de vous et n’hésitez pas à changer de place pour mettre en valeur votre propre vision.

 

Looking for Something

 

 

4. PLANIFICATION ET PATIENCE

Préparez votre sortie photo, faites un plan. Voici quelques idées à considérer lors de la planification:

  • Vérifiez la météo. Les journées très ensoleillées ne sont pas forcément les meilleures ! Je préfère un ciel nuageux qui va accentuer le côté dramatique d’une photo, notamment ces gros nuages de coton qui vont donner du contraste et de la vie aux images.
  • Lever et coucher du soleil: Il ne fait aucun doute que la lumière produite lorsque le soleil est bas sur l’horizon est chaud et sale. Sale? Oui. Ce que je veux dire, c’est que lorsque le soleil est bas sur l’horizon, la lumière voyage plus à travers l’atmosphère et a plus de chance de rencontrer des poussières et autres particules dans l’air, ce qui crée des effets de couleurs. Une fois encore les nuages sont les bienvenus.
  • La patience est un must. Ne vous laisser pas surprendre, le bon éclairage ne peut durer qu’un bref instant !
  • Évitez les heures où le soleil est à la verticale (entre 11h et 16h suivant les saisons…) la lumière est plate sans ombre et sans vie.

 

Gimme Some Soul

 

5. LA SENSIBILITE (ISO)

Juste un mot: Paramétrez la sensibilité la plus basse possible, 100 ISO est l’idéal. Bien sûr vous pouvez être amenés à augmenter la sensibilité en cas de lumière faible, mais restez toujours au plus bas possible pour conserver une bonne qualité.
Le capteur numérique génère très facilement du « bruit » dans l’image, vérifiez votre photo sur écran à 100% en particulier dans les bleus du ciel pour vous en convaincre… Il existe plusieurs logiciels ou « plug-in » pour y remédier en post traitement, mais c’est toujours au détriment de la qualité de l’image.

 

Hamnoy View

 

 

6. LES OBJECTIFS POUR LA PHOTO DE PAYSAGE

Avant d’avoir un peu plus les moyens, j’ai longtemps travaillé avec avec un zoom grand angle 10/20 mm de chez Sigma. J’ai adoré cette optique même si avec le recul il était plus que limite sur les bords de l’image. Autrement dit un cul de bouteille ;) Puis je suis passé à un peu mieux avec le Nikkor 16-35 mm f/3,5. Aujourd’hui je fais 80% de mes photos de paysages avec deux excellents objectifs :

  • Nikkor 14-24 mm f/2.8 ED
  • Nikkor 24-70 mm f/2.8 ED

Un bon téléobjectif est un complément intéressant pour aller chercher des détails dans un paysage. À propos de détails, je ne sors jamais sans mon 105mm macro Nikkor VR. Un champignon, une fleur, un insecte… la nature est tellement riche.

 

Joy Blue

 

 

7. L’ENREGISTREMENT DES FICHIERS

RAW, TIFF, JPG vous avez le choix…
J’utilise le format RAW tout le temps ! Certes c’est un peu plus long à traiter mais ce format non destructif offre tellement de possibilités ! En particulier sur la balance des couleurs, le vignettage des optiques et les aberrations chromatiques. Enfin vérifiez la résolution de vos images, elle doit être à 300 DPI (Dot Per Inch) c’est le standard pour l’impression. Et puis n’oubliez pas de faire des sauvegardes régulières ! Pour ma part et suite à de mauvaises expériences j’en suis arrivé à faire des sauvegardes de la sauvegarde… plus un cloud on est jamais assez prudent ;)

 

Sunset Road

 

 

8. LE FLASH

On pense trop rarement à l’utiliser en extérieur, pourtant il a son importance en particulier pour déboucher un premier plan ou pour les contre-jour.
Il doit trouver sa place dans votre sac avec un jeu de piles neuves ;)

 

Touch The Sky

 

 

9. LES FILTRES

Une fois que vous maîtrisez les bases, il existe quelques trucs et astuces que j’aime utiliser pour améliorer mes photos de paysage. Filtre dégradé gris neutre ou filtre polarisant… Il est vraiment incroyable de voir comment une scène de paysage peut devenir dramatique en cas de faible luminosité. Un polarisant sera encore plus  efficace avec de l’eau ou des nuages. Le mouvement de l’eau, capturé au cours d’une exposition plus longue, devient soyeux, et les nuages deviennent fantomatiques.

Les différents filtres:

  • Densité neutre (ND) ces filtres vous permettront de réduire la quantité de lumière qui pénètre dans l’objectif de votre appareil photo sans perte de couleur ou de netteté de la scène. Imaginez ces filtre ND comme des lunettes de soleil pour votre appareil photo. Ces filtres sont disponibles dans une grande variété de tailles et de densités. Les plus communs sont: ND2, ND4 et ND8. Plus le chiffre est élevé plus le filtre sera sombre et plus vous pourrez baissez la vitesse d’obturation et ainsi obtenir un effet « filé » en particulier sur l’eau.
  • Polarisant : Un filtre important dans la photographie de paysage. Il vous permettra de renforcer les contrastes et de saturer les couleurs, en particulier les bleus du ciel. Bien sûr il enlèvera ou accentuera les reflets sur l’eau, vitrines, capots de voiture…
  • Vous améliorerez la saturation des couleurs de manière globale. Choisissez impérativement un filtre polarisant « circulaire » pour les appareils équipés d’un capteur numérique. Vous obtiendrez les meilleures résultats avec un angle de 45 – 90 degrés par rapport au soleil. Si vous avez seulement un filtre dans votre sac, que ce soit un polarisant !
  • Intéressants aussi les filtres dégradés, mais je déteste le principe de montage sur l’objectif et préfère « opérer » à mains nues ou avec Photoshop. J’ai toutefois changé d’avis il y a quelques temps avec l’achat d’un kit filtres chez Lee ;) Les filtres dégradés gris neutre existent en plusieurs densités et sont indispensables en cas de fortes lumières ou de hauts contrastes pour éviter de cramer le ciel en particulier. Vous conserverez ainsi les couleurs et des détails dans les nuages.

 

Fade Out Lines

 

 

ENFIN

10. FAITES DES ERREURS !

C’est en analysant ses erreurs que l’on progresse. Montrez vos photos à de vrais amis qui vous apporteront des critiques sincères et constructives qui vous permettront d’évoluer.

Enfin je ne peux pas terminer ce chapitre sans vous parler de Flickr – 500px ou Google+ Des communautés de passionnés d’images comme il en existe beaucoup sur internet, mais ils restent les plus fantastiques sources d’inspiration que je connaisse. Vous y trouverez de véritables artistes dans tous les domaines et de tous les pays. Téléchargez régulièrement les plus belles images, regardez-les, mais regardez-les vraiment… vous apprendrez beaucoup ! Pour terminer un dernier conseil, ne sortez plus sans votre appareil photo ! Vous ne savez jamais quand vous allez voir quelque chose de merveilleux.

 

Black Muse

 

Merci d’être arrivé jusqu’ici…

Il est temps d’aller sur le terrain faire de la photo !

Vous pouvez aussi aller au niveau expert ou choisir un tutoriel mais de toute façon, inscrivez-vous à la newsletter ! C’est gratuit et c’est encore le meilleur moyen de recevoir dans sa boîte mail les articles et les photos du mois ;)

 

LA PHOTO DE PAYSAGES

La photographie de paysages fait partie des thèmes classiques de la créativité en images.


NIVEAU EXPERT



Les tutos photos sur naturephotographie


POUR NE PLUS RIEN MANQUER

ABONNEZ-VOUS MAINTENANT

ET RECEVEZ CHAQUE MOIS LE MEILLEUR DES ARTICLES ET PHOTOS PUBLIÉS

LA NEWSLETTER

Amitiés et bonnes photos,

 

44 Comments
  1. Un très beau site bien construit et très riche en idées et infos ! Quel régal d’arpenter toutes ces galeries de paysages tous plus beaux les uns que les autres. Je vois que les Lofoten reviennent très souvent illustrer les tutoriels, en même temps quand on connait la beauté du lieu pour un amateur de paysages c’est extraordinaire.
    Concernant les objectifs grand angle, j’aimerais m’équiper d’un tokina 11-16mm à f2.8, vous en pensez quoi ? Je n’ai pas le budget pour un 14-24 Nikkor ^^Par contre je suis chez Canon.

    Clément

    • Merci Clément, je suis content que le site vous plaise !
      Je viens de lire de bonnes critiques sur cette optique, la focale est vraiment bien pour la photo de paysages et l’ouverture de f/2,8 est un vrai plus ;) À priori la netteté est aussi au RDV, je pense que ça peut-être une bonne acquisition avec un bon rapport qualité prix…
      Bonnes photos et à très vite ;))

  2. Bonjour Philippe,
    Tout d’abord, merci beaucoup pour toutes ces infos toujours très utiles et précieuses ! … c’est également un vrai plaisir pour les yeux que d’admirer vos créations, vos photos sont tout simplement sublimes ! … l’effet paintography est grandiose !!! Dommage je n’ai pas ce filtre dans mon photoshop !
    Je m’essaye depuis peu « à la pose longue » en bord de mer, mais étant limitée au niveau matos, je ne peux pas aller au-delà de 30 secondes (mode BULB), je n’ai pas encore de télécommande ! Je pensai que pour réaliser ce type de photographie il fallait une faible luminosité (coucher de soleil), mais je constate que vous avez réalisé la pose longue en pleine lumière du jour pour un effet filé sur l’eau. Comment faites vous ? si ce n’est pas un secret ! ;)
    En vous remerciant infiniment.
    Nadine

    • Bonjour Nadine,
      Je viens de répondre à votre autre message et je vois que vous utilisez Photoshop… excellent. Essayer d’approfondir le logiciel, il y a pas mal de tutos sur internet…
      Pour l’effet filé j’utilise des filtres gris neutre ND 400 par exemple, plus ou moins foncés suivant la luminosité.
      Quelques liens ici, et encore encore là

      • Philippe, vous êtes une mine d’or !!!! ;) … j’attend l’automne avec impatience pour photographier ma forêt préférée …

  3. Bernadette

    Merci énormément pour tous ces conseils, vraiment appréciés, surtout quand on est qu’amateur mais qu’on adore faire de la photo, je souris un peu car les miens m’appellent Madame caméra hihi.

  4. Michel G.

    Merci beaucoup Philippe pour tes conseils très précieux notamment pour des amateurs comme moi.
    Superbes site et photos. J’adore.

    Michel.

  5. Myriam

    Merci beaucoup pour ces conseils et pour les photos « merveilleuses », « éblouissantes ».
    Je suis débutante et lire et relire de tels conseils permet vraiment de s’améliorer et de comprendre ce que l’on fait … Ou ne fait pas!
    Merci mille fois pour toutes ces ressources d’information, si agréables à lire.
    Myriam.

    • Bonjour Myriam, content de voir que ces quelques conseils vous sont utiles!
      Merci pour la visite ;)

  6. jean Luc

    Merci pour ces conseils clairs et très utiles, un bel exemple de pédagogie. J’avoue que j’ai décrocher quand vous évoquer un réglage des enregistrements d’images à 300 DPI. Comment intervient on sur ce réglage ?
    Quant à faire des erreurs ne vous inquiétez pas… je peux peut être vous montrer :)

    JL

    • Bonjour Jean-Luc, ravi que ce tuto vous aide!
      Les 300 dpi sont nécessaire pour imprimer une image dans une bonne résolution, ces réglages se font sur le boitier ou (et) sur Photoshop dans le menu « Taille de l’image »
      LoL pour les erreurs ;)

  7. André

    Merci pour les photos qui me font encore rêver et cet excellent tutoriel. Je suis ébloui. Mettre la sensibilité à 100 ISO, je n’y aurai jamais pensé.
    Je vais me dépêcher de transmettre l’adresse de ce site à mes ami(e)s mordu(e)s de photographie.

  8. Jean-Paul

    Merci pour tous ces formidables conseils et photos , personnellement pour les paysages , mon filtre polarisant reste monté .
    Par temps nuageux , dois-je le laisser ou l’enlever . Moi je joue avec la sensibilité : ai-je raison?

    • Bonjour Jean-Paul,
      personnellement j’utilise toujours la sensibilité au plus bas possible, je dépasse rarement 800 iso et suis le plus souvent à 100. J’évite le bruit disgracieux en particulier dans le ciel…
      Le polarisant peut être utilisé par temps nuageux si on souhaite encore dramatiser la scène! Moi j’aime bien ;)
      Merci pour la visite!

  9. vincent

    superbe photo merci

  10. Max tua

    Man …
    The tutorials are very easy.
    But to translate it in my head is harder …
    Ce ne paz problem…
    I’ll learn French now….

  11. furax

    Excellent tutoriel !
    Bravo et encore merci pour tous ces conseils!
    Blog fort bien fait!
    Vous êtes super!
    Quelles compétences!
    furax.

  12. Guello ismael

    Tu es un chef, un vrai chef tout simplement.

  13. Michel

    Super tuto, je vais l’utiliser comme anti-sèche.
    Bravo et encore merci.

  14. Kathe

    Un tout grand merci pour ce superbe site. Un trésor à tous niveaux (images, explications simples et complètes, ..) Ca donne envie de faire pareil, bien que je sois loin de votre niveau..

  15. Pingback : LA RETOUCHE NUMÉRIQUE | BLOSTphotographie
  16. Akila

    merci ( regardez-les, mais regardez-les vraiment…) voila qui est très artistique.

  17. gilles

    merci de bons conseils, limpides et facile a comprendre
    tu es un véritable artiste, merci de nous faire partager
    ton enthouiasme,

  18. Elena

    Merci pour ces conseils très utiles, je vais les appliquer dès demain, vos photos sont vraiment magnifiques !

    Par contre pourquoi autant de photoshop? Cela rend les photos surréalistes et donc on y crois peu. Ou je me trompe méchamment et ces photos ne sont pas retouchées?

  19. Cedric

    Je suis tombé par hasard sur votre site, je ne me considère pas comme photographe mais j’aime la photo. Je viens de me faire offrir un compact Nikon S9100 pour me remettre à la photo petit à petit… Je sais ce n’est pas un reflex… mais je n’avais pas vraiment les moyens pour passer ce cap… On verra dans le temps. Vous dites de mettre l’ISO au plus faible… est-ce aussi valable sur ce genre d’appareil ? Je l’ai réglé à 160. J’ai aussi pris votre conseil de m’acheter un trépied mais pour le moment j’ai l’impression que les trépieds qui se règle en hauteur ne sont pas envisageable pour les compacts… je me trompe peut-être ?
    Bonne continuation.

    • Bonjour Cédric et merci pour la visite.
      Oui l’iso au plus faible, sur 100 c’est encore mieux. Vous pourrez toujours les monter en cas de faible lumière… Pour les trépieds, suivant le prix, vous aurez ou non une colonne centrale… L’essentiel étant de bien stabiliser votre Nikon.

  20. Claudie

    Merci pour ce résumé qui a le mérité d’être compréhensible. Les photos sont magnifiques, cela donne envie d’aller de ce pas faire quelques clichés. Merci a vous.

  21. Doïna

    Un grand merci pour toutes ces données si bien ecrites.
    Pour une fois ce n’est pas du « charabia »!, c’est un bonheur de vous lire et d’observer vos photos.
    Je me lance dans la photo, et voir votre travail donne néanmoins des complexes, mais aussi l’envie de faire soit même de beaux clichés !!
    J’aurais une question technique pour un type de photo, j’ose vous la demandez ?!
    Allez je me lance, j’ai fait des essais mais en vain, pour arriver a faire un filé, ou un flou sur un ruisseau par exemple.
    Je sais qu’il faut un temps de pause long mais long de combien ?!, un trépied, au niveau de l’ouverture du diaphragme que dois-je choisir? j’obtiens toujours des photos surex !
    Je ne sais pas si vous pourrez me donner la recette pour ce type de photo, mais j’aurais au moins tenté ma chance !!
    Félicitations pour votre superbe galerie et merci pour votre rubrique conseils !
    Bonne continuation

    • Merci Doïna pour la visite et pour ce commentaire. Pour répondre à votre question sur les poses lentes, 2 ou 3 secondes suffisent en général. Faîtes quelques essais autour de ces valeurs. Si vos images sont surexposées c’est sans doute dû à un temps de pose trop long.
      A bientôt ;-)

      • Doïna

        Merci de m’avoir répondu, je vais de ce pas mettre en pratique vos conseils !
        Merci encore

  22. Bravo Philippe, du superbe matériel, je crois vraiment que tu es un artiste qui maîtrise son art d’une façon remarquable, bravo!!! et merci pour l’inspiration! Michel

  23. Bel article! Il est toujours intéressant d’avoir des retours d’expériences….
    J’ai pas compris le passage du filtre polarisant avec un angle 48-90 ° par rapport au soleil… enfin, disons que j’hésite entre 2 solutions…Peut être qu’un article sur l’utilisation du polarisant accompagné de « schémas explicatifs » serait justement fort utile!

    En tout cas, une chose est certaine, les photos qui accompagnent cet article sont superbes!

  24. Un tuto qui est tres bien fait, revoir les bases c’est toujours bon merci bien :D

JE LAISSE UN COMMENTAIRE

Votre adresse email ne sera jamais publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Vous pouvez utiliser ces tags et attributs HTML <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

effacer le formulaireENVOYER LE MESSAGE