BIOGRAPHIE DE PHILIPPE SAINTE-LAUDY

Toute mon inspiration prend sa source dans les beautés de la nature.

Bonjour, mon nom est Philippe Sainte-Laudy. Je vis et travaille à Strasbourg depuis 2008.

Fils et petit-fils de commerçant photographe, je suis tombé très jeune dans la marmite. Après avoir travaillé dans l’entreprise familiale, j’ai rejoint le monde de la photographie professionnelle en intégrant les entreprises  BRONCOLOR et SINAR. Leaders mondiaux de l’éclairage de studio et de la prise de vue grand format.

Je suis photographe professionnel depuis 2010. J’ai une entreprise qui gère les ventes de mes photographies dans 120 pays dans le monde. Mes images sont présentées sur les principaux sites de décoration d’intérieur aux États-Unis et également dans les agences de presse et de publicité.

Mes photographies ont été présentées à l’échelle internationale dans des calendriers, des publicités, des livres, des magazines et d’innombrables autres médias. Je propose également mes services pour la création de sites internet au sein du studio digital Démoniaque Pixel que je tiens avec Christine depuis 2004.


Les plus belles photos de Nature Photographie

Philippe Sainte-Laudy

J’ai la chance extraordinaire de pouvoir vivre de ma passion et j’en apprécie chaque moment ! Je ne suis en compétition avec personne et je cours ma propre course. Je ne veux pas jouer le jeu d’être meilleur que quiconque et vise simplement à m’améliorer pour être mieux que je l’étais avant. C’est moi et je suis libre !

 Ma vie de photographe…

En tant que photographe, c’est avant tout la recherche de l’esthétisme qui guide mes pas.

J’aime autant sublimer une fleur minuscule qu’un paysage grandiose. Bien sûr, la qualité de la lumière joue le rôle le plus important dans cette histoire. En studio, l’éclairage peut être contrôlé et affiné alors que sur le terrain, je dépends uniquement des éléments et ils ne sont pas toujours tendres. J’ai appris à être patient et à anticiper la lumière dont j’ai besoin pour mes images. Avec le temps, je crois avoir réussi à développer une certaine sensibilité dans mon travail pour finalement avoir mon propre style. Un long chemin que je continue d’arpenter avec la même curiosité et la même envie.

Bien que mes images de paysage soient soigneusement planifiées, je dois souvent réagir aux conditions changeantes et capturer des moments éphémères qui transforment le lieu en quelque chose d’unique et parfois onirique. Mon but est de créer des images qui transmettent les sentiments qui m’ont inspiré émotionnellement durant la prise de vue, et d’apporter ces moments rares et uniques au spectateur. J’interprète la nature de manière artistique.

Je me suis très vite rendu compte que la photographie est une forme d’art qui me permet d’exprimer mes sentiments intérieurs sur le monde qui m’entoure. Enregistrer la beauté de la nature est rapidement devenu un désir insatiable. L’appareil photo est devenue le support idéal pour exprimer mes véritables sentiments intérieurs.

L’amour des voyages, des beaux paysages et de la nature ont été une constante dans ma vie.

Ces éléments ont contribué à faire de moi un meilleur photographe, peut-être même une meilleure personne. L’aventure a commencé il y a plus de 40 ans. Bien entendu, il y a eu des hauts et des bas, des espoirs déçus et des projets inachevés. Mais aussi et surtout des rencontres et des moments hors du temps qui resteront gravés à jamais dans ma mémoire.

Comment oublier ces fantastiques aurores boréales en Laponie Finlandaise. Ces tempêtes de neige sur les îles Lofoten avec un vent qui s’engouffrait en hurlant sous le rorbuUn rorbu est une cabane construite en bois, bâtie sur la côte norvégienne sur pilotis, directement sur les rochers. Généralement, un rorbu est peint de couleur rouge, avec des liserés blancs sur les côtés et autour des portes et fenêtres. On les trouve principalement dans le nord du pays, tout particulièrement dans les îles Lofoten.. Comment ne pas se rappeler la rudesse des paysages des Féroé, les paysages lunaires d’Islande, ces trombes d’eau en Écosse, la bière et les pubs d’Irlande et de la douceur de vivre du Laos. Mon plus grand bonheur est de vivre ces moments forts avec Christine, mon épouse. Le chemin est encore plus beau à deux.

Finalement, mes images sont vendues dans le monde entier.

26 pays pour être précis. Principalement pour l’édition, la publicité et beaucoup pour la décoration d’intérieur. J’entretiens tout ceci avec la rédaction d’articles et de nombreux carnets de voyages sur naturephotographie.com (Mon blog depuis 2010).

J’aime aussi partager mon savoir-faire et je propose plusieurs Tutoriels Photos sur mon blog. Je parle aussi bien technique de prise de vue, histoire de la photographie que du traitement des images avec Photoshop. Les photographes débutants et chevronnés y trouveront une source d’inspiration. Enfin, vous pouvez rejoindre plus de 6 000 abonnés à la newsletter du blog. Gratuite et sans engagement, que du bonheur le 1er de chaque mois.

Quand j’ai du temps de libre, j’adore créer des sites internet.

Je travaille avec WordPress depuis 2007 et j’ai une cinquantaine de sites à mon actif. Si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à prendre contact. Vous en saurez un peu plus ici : démoniaquepixel.fr

Merci de l’intérêt que vous portez à mon travail. Pour acheter des tirages d’art, j’ai mis en place une boutique en ligne sur Nature Photographie. Vous pouvez me contacter pour des demandes précises concernant les achats d’impressions, les travaux de commande, les affectations ou les apparitions dans les médias…

LE MATÉRIEL

Je suis fidèle à NIKON depuis 1978 – date d’achat de mon premier Nikkormat FT2 avec un de mes premiers salaires. Je l’ai toujours ;)

Depuis j’ai usé un D50, un D70 puis un D70s, deux D200 un D300 et enfin un D800.
 J’utilise aujourd’hui mon deuxième Nikon D810 souvent couplé au Zoom Nikkor 14-24 mm f/2,8, mon meilleur duo à ce jour pour la photographie de paysages !

MES OUTILS DU MOMENT

QUELQUES MOTS SUR LE MATÉRIEL…

Au cours de ces 40 dernières années, j’ai dû largement dépasser les 1,500,000 déclenchements et passé environ 30,000 heures devant mon écran. J’ai bien dû parcourir 300,000 kilomètres et avalé quelques hectolitres de café, thé ou soda… oui un peu de bière aussi ;) 

Alors c’est vrai que si le matériel n’est qu’un outil, il a une grande importance dans la vie d’un photographe. Le boitier doit pouvoir supporter des températures extrêmes, l’humidité ainsi que les chocs. Les principaux réglages doivent être à porter des doigts, facilement et rapidement modifiables. Les détails de tous les accessoires ont une importance capitale. Le poids de son sac photo doit être calculé au plus juste. Votre dos vous dira merci ! Pensez aussi à investir dans une bonne paire de chaussure.

On fait le point tout de suite sur les outils que j’utilise au quotidien !

Tout d’abord mon Nikon D810.

C’est un excellent compagnon de route ! Fiable, robuste et complet au niveau des réglages à avoir sous les doigts. Avec son boîtier tropicalisé il m’a accompagné dans mes derniers voyages et a toujours résisté aux assauts de la pluie ou de la neige. Rien à lui reprocher, sauf… l’entrée de poussières sur le capteur via le clapet du flash. On peut condamner cette entrée avec du « scotch » noir… Ce reflex numérique puissant offre une qualité d’image que seul le format FX peut produire. Le capteur de 36 millions de pixels saisit chaque détail avec une netteté incroyable pour produire des photos d’une grande qualité. Le boîtier reste toutefois un peu lourd et le prochain sera peut-être un Z8…

14-24 mm f/2,8

C’est un super grand-angle parfait pour la photographie de paysage. Sur 14mm il englobe une belle surface d’image et son ouverture à f/2,8 permet d’avoir un bon contrôle sur la profondeur de champ. Même si pour le paysage le diaphragme le plus fréquemment utilisé tourne entre f/8 et f/16, pouvoir ouvrir à f/2,8 pour offrir un beau flou d’arrière-plan est toujours un plus… Point faible, une légère perte de netteté sur les bords de l’image. Rien de méchant mais visible tout de même lorsqu’on agrandit l’image à 100%.

24-70 mm f/2,8

C’est l’objectif passe-partout. Son amplitude répond aux besoins les plus courants et son ouverture maxi à f/2,8 donne la possibilité de travailler en basse-lumière. Un zoom bien pratique quand on veut faire une petite sortie photos sans trop s’encombrer. Ce zoom rivalise avec les focales fixes en termes de netteté du centre à la périphérie, et comporte un traitement nanocristal pour réduire les images parasites et les reflets. Moteur SWM pour un autofocus rapide et silencieux.

70-200 mm f/2,8

Je suis toujours surpris par la qualité optique de ce zoom. Il décoiffe ! Ici on peut vraiment parler de piqué sur l’ensemble de la photo. Excellent pour les portraits et pour aller chercher des détails dans la nature. Un peu lourd, mais doté d’une belle ouverture maxi de f/2,8, le trépied est tout de même recommandé pour travailler sous le 1/60s. Offre une netteté d’image inégalée, doublée d’un autofocus rapide et silencieux qui permet d’obtenir des images nettes dans toutes conditions de luminosité. Boîtier en magnésium à l’épreuve des conditions météorologiques. Doté d’un système de réduction de vibration et d’un traitement nanocristal. Un jour, je lui ajouterai un doubleur de focale.

Micro Nikkor 105 mm f/2,8

Conçu pour la macrophotographie, il fait le job avec un excellent rendu à l’échelle 1/1. Très bon aussi pour le portrait car un peu plus doux que le 70-200 mm. Il est aussi doté d’un système de réduction de vibration efficace.

Flash Nikon SB 800

Pas utilisé depuis 3 ans ;)

Trépied carbone TVC-45 et rotule BH-55

Parce que je suis grand, je cherchais un trépied qui monte à 2m et qui soit stable. Celui de chez Really Right Stuff est parfait. Il monte à plus de 2m et la fibre de carbone permet de conserver un poids raisonnable. Point faible, il mesure 80cm fermé dans son étui. Il faut donc une grande valise pour le ranger pendant les voyages. Très difficile de le faire accepter en bagage cabine… De même, il ne rentrera pas dans un sac photo. La rotule quant à elle est parfaite. 3 mots pour la qualifier : douceur, précision et robustesse. Un ensemble trépied, rotule et sac de transport à presque 2 000€ mais la qualité est vraiment au RDV !

Trépied carbone Peak Design

J’ai découvert cette société américaine avec leurs premiers produits qui étaient à l’époque des sacs photo. Tous leurs produits sont particulièrement bien pensés pour les photographes. Ce nouveau trépied conçu pour voyager est un must ! Léger, petit (à peine plus de 40cm fermé) et avec une hauteur respectable ouvert d’environ 160cm, c’est un excellent trépied qui trouvera facilement sa place dans le sac photo. La fibre de carbone le rend bien résistant aux chocs et léger pour le transport. Voir sur Peak Design.

Sac à dos 30 litres Peak Design

J’en parlais à l’instant, le sac photo de chez Peak Design. est pensé dans ses moindres détails pour les photographes. Il reçoit l’ensemble de mon matériel et ses dimensions permettent de le prendre en cabine à bord d’un avion. Beaucoup de poches et de rangements, dans un tissu bien épais. Vous pourrez lui en faire voir ;)

Filtres Lee

Le must en matière de filtres. Le porte-filtre est peut-être un peu gros et pas forcément pratique à utiliser… Perso, je ne suis pas très fan et j’utilise souvent les filtres en les positionnant devant l’objectif avec une main (sauf quand j’utilise le trépied).

iMac 27″

Comment dire… je ne pourrais pas travailler avec autre chose. Idem pour Photoshop, malgré de nombreuses tentatives avec Lightroom, je reviens toujours vers PS.

Dashlane

Pour mémoriser mes mots de passe (Mac, logiciels, sites internet…) j’utilise Daslane. Le gestionnaire de mots de passe qui vous simplifie l’utilisation du Web en saisissant automatiquement vos mots de passe, vos modes de paiement et vos informations personnelles. Obtenez 6 mois gratuits en suivant ce lien.

PHILIPPE SAINTE-LAUDY SUR INTERNET OU DANS LA PRESSE

Quelques couvertures…


2021

Juin 2021 : Partenariat renforcé avec IKEA pour une distribution mondiale.

2021 : Suite au COVID-19 voyages suspendus…

2020

Septembre 2020 : Nouveau partenariat avec IKEA pour une distribution mondiale de quelques photographies sur internet et en magasins.

Mars 2020 : Le COVID-19 a mis un coup de frein aux voyages et aux activités photographiques…

Janvier 2020 : Nouvelle licence exclusive chez Great Big Canvas

2019

Septembre 2019 : Partenariat avec le Salon de la Photo pour offrir des entrées.

Septembre 2019 : Plusieurs articles et photos sur futura-sciences.com

2018

Septembre 2018 : Heureux et fier d’avoir rejoint le collectif de juges pour le concours international mensuel de la photographie.

Juillet 2018 : Édition d’un calendrier 2020 distribution mondiale

Mars 2018 : Nouvelle distribution chez Overstock

2017

Octobre 2017 : Couverture du numéro anniversaire spécial 10 ans du Monde de la Photo (photo des îles Lofoten)

Juin 2017 : Couverture d’un numéro hors-série du magazine Le Monde de la Photo – Le guide de la photo de Paysage (photo des îles Lofoten)

Juin 2017 : Couverture du Mag Photo pour la chaîne de magasins Phox – (photo prise en Islande)

Mars 2017 : Édition d’un calendrier 2019 distribué sur le territoire Américain

2016

Septembre 2016 : Quelques unes de mes images ont été sélectionnées pour une émission de télévision sur la chaîne HGTV (une chaîne de télévision américaine spécialisée dans la décoration, l’agencement et la rénovation de la maison et du jardin).

Mai 2016 : 4 doubles-pages dans le trimestriel phototech avec des images de notre dernier voyage sur les îles Lofoten en Norvège.

Avril 2016 : Couverture du N°85 du Monde De La Photo – Image de Suisse.

Mars 2016 : Interview à lire sur le site stampaprint.fr

2015

Juillet 2015 : Couverture du N°77 du Monde De La Photo – Image d’Écosse.

2014

Octobre 2014 : Plusieurs doubles-pages, des photos et un article dans le numéro 368 de Chasseur d’images de novembre.

Juillet 2014 : Citation sur Nikon Passion

Juin 2014 : Le magazinne Le Monde De La Photo a choisi une de mes images pour la couverture du hors-série N° 20

Avril 2014 : Heureux d’avoir participé au projet du livre Rien n’est éternel sauf les étincelles, au côté de Yann Arthus-Bertrand, Reza et 40 autres photographes en soutien aux indiens kogis.

Mardi 4 février 2014 : Merci à Jérôme Geoffroy pour la citation dans son dernier livre: Maîtrisez l’exposition en photographie

2013

Samedi 23 octobre 2013 : Merci à Marius Vasilius pour avoir exposé quelques unes de mes photos durant le festival de l’image en Roumanie. Je crois que c’était la cinquième année… ;)

2012

Mercredi 21 novembre 2012 : Merci à La Chaîne Photo pour m’avoir inclus avec quelques amis dans le le numéro 1 du Magazine La Chaine Photo

Samedi 1 septembre 2012 : Merci à Revue Photo pour l’interview ;-)

2011

Vendredi 18 novembre 2011 : Je remercie Jean-Christophe de Nikon Passion qui m’a permis de parler de moi sans modération dans un article très personnel.

2010

Lundi 18 octobre 2010 : Naissance de naturephotographie.com

Philippe Sainte-Laudy en liberté

Une question ? J’y réponds !






    MERCI À VOUS, À TOI !

    Quelques témoignages…

    NEWSLETTER-ARTICLES
    La newsletter
    WOW!!!
    Nombre d'inscrits
    0

    Inscrivez-vous gratuitement en seulement 10 secondes
    (6 si vous tapez vite)