L’ISLANDE EN HIVER – LE PARADIS BLANC

Une lumière changeante inonde des paysages de toute beauté.

Une parenthèse dans le temps !

Nous avions aimé l’Islande en été, nous sommes tombés amoureux de l’Islande en hiver ! Le même pays mais deux mondes différents. On a beau visiter les mêmes endroits, ceux-ci sont méconnaissables, recouverts d’un manteau blanc et balayés par une lumière unique. Les paysages s’offrent à nous dans un silence absolu et aussi loin que porte le regard la beauté est partout.

L’Islande en été

INFOS PRATIQUES

Il y a 19 vols par semaine entre Paris et Reykjavík.
La distance de vol entre Paris et Reykjavík est de 2 222 km.
Le temps de vol moyen entre Paris et Reykjavík est de 3h15.
En tant que ressortissants européens, vous devrez seulement être munis de votre carte nationale d’identité ou de votre passeport en cours de validité pour monter à bord d’un vol Paris-Reykjavik.

LA VIE À REYKJAVIK

La vie à Reykjavik coûtera plus cher qu’à Paris et la couronne islandaise sera la monnaie en vigueur. Un restaurant à deux vous reviendra à 10 500 couronnes islandaises (77,24 euros) à Reykjavik contre 50 euros à Paris. Un ticket de bus s’élèvera à 400 couronnes islandaises (2,94 euros) contre 1,80 euro à Paris. Le litre d’essence vous sera facturé 195,82 couronnes islandaises (1,44 euro) à Reykjavik contre 1,33 euro à Paris. Chiffres 2016

Le climat de Reykjavik est subpolaire océanique. La température moyenne annuelle est de 4,4°C. L’hiver, l’obscurité domine et le thermomètre descend à -3°C. L’été, le mercure ne monte que très rarement au-dessus de 13°C et le soleil ne se couche presque pas. Il y a deux heures de décalage entre Paris et Reykjavik. Lorsqu’il est 17 heures à Paris, il est 15 heures à Reykjavik.

RETROUVEZ LES ARTICLES COMPLETS:


POUR PRÉSERVER LA NATURE

L’ISLANDE INVITE SES TOURISTES À PRÊTER SERMENT !